Stéphane, un collègue qui vous veut du bien… (Episode 1)

Hello les Winners ! Aujourd’hui l’idée est de partager avec vous une histoire de vie :
Virginie, nous raconte pourquoi, sa vie est devenue un enfer au travail…
Je vous laisse découvrir son histoire, avec ses mots, son style et son coeur.
Pour information et par souci de confidentialité, les prénoms des protagonistes ont été changé. Sauf l’auteur, elle est authentique !

Merci Virginie de nous faire confiance.
Dans l’espoir d’aider celles qui en ont besoin !

 

De l’incompréhension à la prise de conscience

Je travaillais depuis quelques années dans un organisme de formation, j’occupais une fonction commerciale. C’était le pied ; j’adorais mon travail ! Petite équipe de 7 personnes, super cohésion, partage de valeurs communes, direction au top… Un vrai régal de me lever chaque matin pour aller travailler. Je n’avais jamais connu une si bonne ambiance de travail de toute ma vie !

A cette époque, j’étais à mille lieues d’imaginer que cet équilibre pourrait s’arrêter un jour.

Quand le besoin de recruter un nouveau formateur est arrivé, la direction a décidé de tous nous impliquer : c’était essentiel de maintenir l’ambiance et la cohésion d’équipe. « Le choix de la nouvelle recrue sera collégial » nous a annoncé notre direction.

C’est ainsi que j’ai participé à son recrutement !

 

On était tous sous le charme !

 

Il est beau le chat

 

Il nous avait vraiment tapé dans l’œil celui-là ! Il s’était démarqué avec sa mise en situation : il avait choisi de nous présenter et de nous faire une démo sur la réalité augmentée. C’était du « ouf » à cette époque !

Il n’avait eu aucun mal à faire l’unanimité. C’est lui qu’on voulait dans l’équipe. C’est ainsi que Stéphane est devenu notre nouveau collègue.

On ne s’était pas trompé : il était très compétent, et bien au-delà des critères de départ. Il était aussi très investi humainement. Il s’est tout de suite intégré.

Un souffle de sang neuf dans l’entreprise pour notre plus grand bonheur.

 

Il en était presque fascinant ….

C’était curieux, je me disais parfois que c’était trop beau pour être vrai. Je ressentais comme un malaise, un truc inexplicable m’échappait chez lui. Il dégageait quelque chose d’effrayant. Je devais être la seule à ressentir ça. Mon intuition me jouait sûrement des tours.

Je m’efforçais de me sortir cette impression de la tête : je devais être folle de penser ça. Tout se passait à merveille, alors pourquoi chercher des problèmes là où il n’y en avait pas ?

Deux années s’étaient écoulées. Peu à peu, la personnalité de Stéphane évoluait ou plutôt se révélait.

 

Le climat s’éloignait de l’idéal des débuts !

Tout a commencé par son rapprochement avec Nadine, l’assistante administrative d’une quinzaine d’années son aînée. On les voyait passer de plus en plus de temps ensemble.

Au début, c’était juste surprenant : Nadine, maman de 3 enfants, un attrait éteint pour son mari. Stéphane, papa de 3 jeunes enfants, mariage idéal selon ses propos.

C’est à l’occasion d’un séminaire de plusieurs jours que ce rapprochement improbable s’est révélé être une relation intime. Ils avaient de plus en plus de mal à la dissimuler.

En soit, ce n’était pas un problème pour l’équipe. Nous n’avions juste pas mesuré ce qui se tramait derrière cette histoire.

Cette première vague s’était jouée en même temps qu’une autre : une prise de tête avec Adeline, elle aussi formatrice. Stéphane était particulièrement proche d’elle. Adeline restait très évasive sur les raisons de leur dispute : « Il est trop possessif ce mec », « il n’est pas ce que tu croies ». « Je ne peux pas t’en dire plus » !

Quelle raison inavouable se cachait derrière tout ça ? Avait-il tenté de la séduire, ou plus encore ? Adeline était enceinte de son premier enfant. Elle venait d’acheter une maison avec son compagnon. Elle en rêvait depuis si longtemps……

 

Nadine et accessoirement sa femme ne suffisait pas à Stéphane ?

Toujours est-il que du jour au lendemain, ils ne se sont plus adressé la parole.

Quelques jours plus tard, Adeline et Nadine ne se parlaient plus non plus.

Adeline était pourtant appréciée de tous….

Les interprétations allaient de bon train avec les plus « sensés » de l’équipe.

Qu’est-ce qui ne tournait pas rond chez Stéphane ?

Qu’avait-il fait pour mettre à mal la cohésion d’équipe ?

Mon impression de départ n’était finalement pas si folle que ça. Nous étions maintenant plusieurs à nous poser de sérieuses questions sur les motivations de ce type.

Avec ces événements, ma petite voix intérieure m’a incitée à redoubler de méfiance. Les antennes sorties, le radar en alerte, j’observais tous ses faits et gestes.

Il était particulièrement intelligent. Il excellait dans l’art de la manipulation.

J’assistais médusée à son manège !

Il jouait le même scénario à chaque nouvelle rencontre :

Il se présentait d’abord tel que les gens souhaitaient le voir. Il était serviable. Il les aidait à résoudre leurs problèmes même personnels.

Ensuite, il utilisait l’ascendant pris sur eux pour mieux les manipuler, les dévaloriser et les dénigrer.

Adeline avait réussi à s’extraire du « jeu ». Mais moi, je n’y étais juste pas entrée. Stéphane détestait qu’on lui échappe. Et donc, il me détestait, je le ressentais profondément.

Il me dénigrait de plus en plus souvent. En parallèle, mes rapports se dégradaient avec Nadine.

Je n’étais pas la seule à faire ce même constat. Chacun en prenait pour son grade !

Je comprenais enfin ce qui m’avait tant effrayée chez lui :
Je passais huit heures par jour avec un pervers narcissique !

 

 

Ce fut le début d’un autre épisode : comment sortir de cette situation ?

Je vous raconterai dans un prochain article, l’enfer que j’ai vécu et comment ma vie a basculé pour sortir de ce tourbillon infernal et destructeur…

 

Le clin d’œil des Allumées :

“Prenez soin de vous, réveillez-vous, libérez-vous ! Votre vie est précieuse…”

“Les Allumées du Casque vous souhaitent une belle journée !”

A suivre…

 

Partager l'article
  • 15
    Partages
  • 15
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.