Trouver son ikigai : deux étapes simples

 

Hello les Audacieuses ! Trouver son ikigai : c’est la quête que je vous propose cette semaine. ce fameux concept japonais signifie « la raison de se lever le matin ». Il peut aussi être traduit par « la joie de vivre », « la raison d’être » ou encore « ce pour quoi la vie mérite d’être vécue ». Mais que signifie vraiment ikigai ? Et comment trouver le sien ?

 

Le concept de l’ikigai pour trouver son équilibre de vie

Littéralement, IKI signifie « vie » ou « être en vie » et GAI signifie « ce qui vaut la peine et a de la valeur ». Les Japonais estiment que chacun d’entre nous possède un, voire plusieurs ikigai.  Il peut évoluer au cours d’une vie, et dont nous n’avons, malheureusement pour nous, pas toujours conscience.

Connaître son ikigai équivaut à mieux se connaître soi-même pour mettre du sens et du plaisir dans notre vie. Il est ainsi très intéressant, dans le cadre d’une reconversion professionnelle, de se pencher sur ce concept et de partir à la quête de notre bonheur au travail !

 

Ikigai pour trouver son équilibre

 

· La première bulle représente « ce que vous aimez faire »

· La deuxième bulle représente « là où vous êtes excellent »

· La troisième bulle représente « ce pour quoi vous êtes rémunéré »

· La quatrième bulle représente « ce dont le monde a besoin »

L’ikigai est au centre de ces bulles. Il est finalement la jonction entre votre passion, votre mission, votre vocation et votre profession.

Dans la vision japonaise, le travail est considéré comme une source d’épanouissement potentielle. Cette relation au travail, qui concerne l’un des pans de l’ikigai, est drastiquement différente de la nôtre. En France, la troisième bulle (ce pour quoi vous êtes rémunérée) prend une grande importance.

Mais l’ikigai repose sur le principe d’équilibre entre ses quatre composantes. Or si vous accordez trop d’importance à une composante par rapport aux autres, vous n’êtes pas équilibrée, il n’y a pas d’ikigai.

En revanche, lorsque ces quatre composantes sont alignées, vous voilà proche de ce sentiment de joie de vivre !

Vous voilà consciente d’avoir vraiment hâte de vous lever le matin, car les choses à accomplir dans votre journée sont pleines de sens pour vous. Vous vous sentez compétente et motivée pour les réaliser du mieux possible. Vous voilà enfin proche du parfait équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle.

 

Les deux étapes pour trouver son ikigai simplement

Attention, je ne vais pas vous le cacher, il n’est pas facile de trouver son ikigai et cela mérite réflexion, introspection, méthode et temps. Je vous conseille donc de vous doter d’un petit carnet dans lequel consigner toutes vos réflexions, au fil des jours. Vous allez procéder en deux étapes et noter les réponses aux questions posées dans votre carnet.

 

Étape 1 : une phase d’introspection pour mieux se connaître

 

Ikigai et son monde intérieur

 

Les deux premières bulles portent sur ce que vous êtes. C’est lors d’une vraie phase d’introspection que vous allez pouvoir réussir à réfléchir et trouver des réponses. Ne vous limitez pas à la sphère professionnelle, mais élargissez votre champ de réflexion, pensez à vos loisirs, vos rêves. Soyez honnête avec vous-même et assumez vos réussites. Soyez concrète, notez des événements ou des situations que vous avez vécus.

 

  • Qu’est-ce que vous aimez ? Posez-vous la question dans le sens « quelles sont les activités que j’aime faire, qui me motivent le plus ? »

Réfléchissez aux situations dans lesquelles vous ne voyez pas le temps passer, aux choses que vous faites sans même que personne n’ait à vous le demander. Notez les activités de loisirs que vous kiffiez quand vous étiez petite. Imaginez que vous ayez une baguette magique et que vous puissiez faire absolument ce que vous voulez : que feriez-vous ?

 

  • Là où vous êtes excellente. Vous pouvez là aussi vous poser la question dans le sens « quelles sont les activités dans lesquelles je me sens complètement à l’aise et légitime ? »

Notez vos talents et les choses pour lesquelles votre entourage vous félicite souvent, vous dit que vous êtes douée. Réfléchissez également aux situations dans lesquelles les gens font appel à vous, vous demandent de l’aide. N’oubliez pas également les activités que vous faites toujours plus vite que les autres.

 

Étape 2 : une phase d’exploration pour connaître le monde extérieur

 

Ikigai et son monde exterieur

 

Il est maintenant temps de regarder autour de soi. Vivre repliée sur soi-même n’apporte pas le bonheur. Se sentir utile et à sa place dans le monde est fondamental. Pour cela, il faut connaître ce monde extérieur et c’est tout l’enjeu de cette deuxième étape.

 

  • Ce pour quoi vous êtes rémunérée. L’idée est de trouver les compétences que vous possédez et qui pourraient répondre à un besoin. Donc, pour lesquelles les gens vous paieront. Vous pouvez aussi prendre la question sous l’angle de la rareté de vos compétences. Ce que vous avez de plus que les autres, pour lesquelles vous pourriez être payée. Quelle valeur pouvez-vous apporter aux autres, à qui ?

 

  • Ce dont le monde a besoin. Cette composante est bien entendu étroitement liée à la précédente. C’est certainement la plus difficile à traiter. Au fond, qui êtes-vous pour savoir ce dont le monde a besoin ?
    Vous pouvez l’aborder en vous interrogeant !  Quels sont les enjeux actuels de notre société ? Quelles sont les problématiques modernes et récurrentes auxquelles nos concitoyens ou notre entourage font face ?
    Vous pouvez faire de véritables recherches assimilées à une petite étude de marché. Et vous listez les domaines et les points qui animent le monde à ce jour.

 

Cet exercice va vous permettre de vous poser les bonnes questions. L’objectif est de mieux comprendre le monde qui vous entoure et ce que vous pouvez lui apporter grâce à vos compétences. Mais c’est aussi de mieux vous connaître, de mettre en exergue vos atouts et vos ressources et de comprendre ce qui a de la valeur pour vous.

Être alignée avec vous-même, en cohérence avec vos valeurs et en étant rémunérée pour répondre à un besoin du monde extérieur qui « colle » à vos valeurs : vous avez trouvé l’équilibre, vous avez trouvé votre ikigai.

Pour compléter vos réflexions, je vous invite également à aller lire cet article dans lequel vous trouverez des pistes supplémentaires pour vous lancer dans la phase d’introspection.

Contactez-moi ici si vous souhaitez de l’aide dans la quête de votre ikigai !

Cet article vous plaît, Partagez-le et Likez-le ! merci

 

Le clin d’œil du moment :
“On n’a qu’une vie !  Imaginez-là toutes les nuits et vivez là chaque jour…”

Les Allumées du Casque vous souhaitent une belle journée !

 

 

Partager l'article
  • 17
    Partages
  • 17
    Partages

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour Nadia,
    Et merci pour cet article éclairant. Je crois que l’aspect le plus difficile pour moi et de savoir ce pour quoi je suis excellente. Une partie de mon esprit me souffle “excellente ? quelle arrogance !”, et ça rend la tâche difficile … Mais tu as raison, j’ai découvert récemment l’utilité d’écrire mes pensées, mes questions, mes réflexions, ça permet d’y voir un peu plus clair ! Et de combattre le critique intérieur !

    1. Hello Aline,

      Oui, l’écriture est un outil fantastique.
      Ça oblige à organiser sa pensée et à dépasser ce stade.
      L’écriture permet de s’exprimer…
      A bientôt

  2. superbe article hyper motivant! Il me réconforte et me conforte dans les choix de vie que j’ai fais il ya un an! Et oui être aligné avec tous nos aspects pour être équilibré…La clef! 😉

    1. Hello

      C’est vrai que lorsque l’on constate que nous sommes sur le bon chemin, c’est reposant et on continue sans se poser un tas de questions
      Bonne continuation

  3. Merci pour cet article pour ma part le partage et la pédagogie font partie de mes missions et vocation et ma voie est cohérente avec la profession en oration et écriture (je suis récemment devenue auteure) mais pour le reste il faudra encore persévérai!

    1. Bravo Laura et félicitations pour votre vocation. Continuez à passer à l’action et la persévérance deviendra un terrain de créativité…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.